SAVASANA
I step softly into
 the serene savannah
Its familiar silence 
envelopes me and I am still.
Moments before a stampede
 of thundering thoughts approached,
a cloud of dust billowing
 in their wake.
This happens every time.
I close my eyes and wait 
for it to pass,
Hoping this time I will not 
get trapped amongst the aggressive, 
tightly formed herd
and carried away.
Jolted from the infinite openness 
of eternity, back into the loud, 
unyielding minutiae of the day.
The thunderous thicket of lists,
demands, obligations, guilt, remorse
—Shoulds and Shouldn’ts—
Hurtle past, and this time,
I resist their magnetic pull.
I wait calmly, abide, and 
once the dust settles,
the quiet bliss of the 
savannah
returns.

≈ Sally Clarke 

from the Poetry of Yoga 2, a contemporary anthology, Volume 2.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
SAVASANA
Je fais un pas doucement, 
entrant dans la savane sereine.
 Son silence
familier m’enveloppe et
je suis tranquille.
Quelques instants auparavant, 
une ruée de pensées en fracas
 s’était approchée,
un nuage de poussière flottant
dans leur sillage.
Cela se produit à chaque fois.
Je ferme les yeux,
 j’attends que ça passe, en espérant 
cette fois que je ne resterais pas coincée 
parmi
le troupeau bien 
formé et agressif,
 et qu’il ne m’emportera pas avec lui.
Secoué par l’ouverture 
infinie de l’éternité,
de retour dans les bruyantes et inflexibles
minuties du quotidien,
la tonnante fourrée: de listes, demandes, 
obligations,
culpabilité, remords, 
des listes de « je devrais »  et 
« je ne devrais pas »
passent au galop en beuglants,
mais cette fois, je résiste
à leur attraction magnétique
J’attendrais et supporterais sereinement,
Et lorsque la poussière se sera déposée,

Le calme absolu de la savane reviendra

≈ Sally Clarke 

extract du liver:  the Poetry of Yoga 2, a contemporary anthology, Volume 2.